L'alimentation du Cheval

A savoir pour bien nourrir son cheval


Le cheval est un herbivore, très sensible à l'équilibre de son alimentation et aux changements que l'on y opère.

Respecter la digestion de son cheval, c'est lui distribuer des repas réguliers, à des horaires fixes, au minimum trois fois par jour.


Le changement d'alimentation doit être progressif


Il faut respecter des périodes de transition. En effet, une partie de la digestion est réalisée dans le gros intestin par des micros-organismes, on parle de flore intestinale, qui se nourrissent des aliments mais les rendent également digestibles par le cheval par des processus de fermentation.

Cette flore intestinale est donc adaptée à l'alimentation du cheval.


Lors de changement de régime alimentaire, il faut permettre la mise en place d'une flore adaptée. C'est pour cela qu'un nouvel aliment doit être introduit progressivement dans l'alimentation de son cheval.

Cette transition alimentaire se réalise en quelques jours pour les aliments concentrés et peut durer jusqu'à 2-3 semaines pour des changements importants de fourrages.

Les risques d'une transition alimentaire mal conduite ou trop brutale sont l'apparition de diarrhées ou de coliques.


L'alimentation doit donc être adaptée aux besoins et respecter le plus possible le comportement alimentaire naturel du cheval.


Alimentation qui lui convient


Le cheval est un herbivore, il mange :

  • De l'herbe pâturée.
  • Des fourrages (foin, paille, enrubanné…).
  • Des aliments concentrés (grains de céréales en l'état ou aliments élaborés contenant céréales, tourteaux, co-produits, minéraux, vitamines…).


Lui proposer une ration qui lui corresponde

  • Observer son cheval, estimer son poids, définir son état corporel, c'est le premier pas vers la définition de ses besoins.
  • Raisonner les apports en fonction de son activité, de son statut physiologique, de son tempérament. Un poney de sport n'aura pas les mêmes besoins qu'une jument de selle en lactation ou un cheval de trait à l'entretien.
  • Sans intervention de l'homme, le cheval pâture jusqu'à 17h par jour : afin de respecter son comportement alimentaire, il convient de lui fournir une alimentation qui « l'occupe », d'où l'importance des fibres longues à mastiquer (fourrages).
  • Adapter la ration au type de litière. Il est notamment recommandé de veiller à apporter plus de fourrage à un cheval sur litière artificielle.



L'alimentation du cheval passe par une bonne hygiène (des locaux et silos pour le stockage des aliments, des boxes, des mangeoires, des abreuvoirs), par la qualité et la quantité de l'eau et des aliments, par un bon suivi sanitaire de l'animal…

Aliment minéral complémentaire Chevaux

Carbonate de Calcium traité par Biorésonnance

Les produits de notre gamme permettent de développer, de façon entièrement naturelle, les micro-organismes de type aérobies, ce sont des bactéries oxygène présentes naturellement dans chaque organismes vivants. En multipliant ces bactéries nous améliorons le bien-être de l'animal et ses défenses immunitaires. Produit utilisable en agriculture biologique, conformément au règlement CE N°834/2007 et CE N°889/2008. Certifié ECOCERT : FR-BIO-01. 100 % de minéraux, 0% de matières premières d'origine agricole.